L’enfer de Burberry Prep #1 : Plein aux as. C.M Stunich

 

Burberry Prep… Une école pas comme les autres pour des étudiants loin de laisser indifférent. Entre malversation, rancœur et manipulation, C.M Stunich nous offre un récit sombre, machiavélique qui ne manquera pas de vous transpercer le cœur.

L’histoire de Marnye commence comme un bon thriller. En effet, le prologue ne laisse que peu de place à l’imagination et l’on aborde le premier chapitre comme un compte à rebours macabre, redoutant ce moment fatidique décrit dès le départ. C’est donc un peu tendue que j’aie fait la connaissance de la jeune femme. Simple, forte de son désir d’évoluer et de se faire une place elle ne voit pas immédiatement les problèmes qui se dressent devant elle. De ce fait, lorsqu’elle se retrouve en présence de la première Idole qu’elle croise, elle n’est pas du tout prête à ce qu’il va suivre.

Elle trouve malgré tout quelques appuis qui seront des atouts indéniables pour garder une longueur d’avance et ne pas se laisser engloutir par la hiérarchie sociale propre à Burberry Prep. Je ne vous cache pas que certains passages sont très durs à lire et que j’ai souvent angoissé au fil des pages. Toutefois, je dois reconnaître que ce récit est mené d’une main de maître, car même si l’on sait où C.M Stunich nous emmène, on ne peut pas détacher nos yeux des évènements qui surviennent durant cette année scolaire des plus particulières.

C’est donc la boule au ventre que les chapitres défilent, car Marnye encaisse refusant de se laisser marcher dessus tout en sachant exactement ce qu’elle pourrait rater si elle ne suivait pas les règles. Le récit trouve tout de même quelques moments de quiétude, bien que la tension soit toujours présente, prenant un aspect plus sentimental du fait de l’attirance de la jeune fille pour les trois Idoles qui lui font face. J’avoue ne pas avoir été très « fan » de cette période où ses hormones se déchaînent, mais elle explique bien le dilemme qui se pose à elle et retranscrit parfaitement ses pensées les plus secrètes. La fin n’en est d’ailleurs que plus bouleversante.

Plein aux as est un livre que j’ai lu pratiquement d’une traite, c’est un premier tome assez malsain qui nous entraîne dans les méandres d’une jeunesse que l’on n’a pas envie de connaître tout en souhaitant découvrir ses secrets les plus noirs. La méchanceté, les mensonges, les rivalités sont monnaies courantes dans cet établissement de prestige alors, y intégrer quelqu’un comme Marnye revient ni plus ni moins qu’à jeter un agneau en pâture aux loups et croyez-moi ils ne se priveront de rien du tout.

Le second tome promet en tout cas d’être très intéressant et il me tarde de savoir ce que réserve cette deuxième année aux personnages.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire