Les épreuves d’Hadès #2 : La passion d’Hadès ~Eliza Raine & Rose Wilson

Second tome à présent fini et je ne l’ai clairement pas vu passer. Plus j’avance dans cette saga, plus je me prends au jeu et me passionne pour son contenu. Eliza Raine et Rose Wilson ont décidément trouvé le genre d’histoire qui m’attire et m’interpelle sans relâche.

J’ai donc repris cette suite au moment où Perséphone réalise une chose très importante qui change grandement sa situation. C’est ce moment précis qui m’a donné envie de continuer ma lecture et pour tout vous dire je ne le regrette absolument pas. Car en plus d’ouvrir la voie sur la seconde partie des épreuves, plus dures, plus dangereuses, ce livre permet également d’orchestrer le rapprochement physique et émotionnel entre Perséphone et Hadès. Toutefois, loin d’être simple, celui-ci se montre timide, ponctuel et n’aboutit pas totalement. Entre souvenirs de l’un et incertitudes de l’autre, le désir, l’envie et la raison se disputent le devant de la scène et il est difficile pour notre duo de s’accorder sur la bonne marche à suivre.

« Je l’admirais autant que je le craignais. »

De plus, contrairement à son prédécesseur qui était exclusivement du point de vue de la jeune femme, ici j’ai eu la joie de découvrir le point de vue d’Hadès. Je trouvais que cela manquait un peu, je suis donc heureuse que les autrices nous laissent avoir accès à ses pensées et ses émotions sans restrictions aucunes. Le dieu des enfers se livre sous un nouveau jour et se montre pour le moins tourmenté, pris entre son besoin, son devoir et la nécessité de savoir sa bien-aimée en sécurité. L’amour qu’il ressent est profond, entier, enflammé. Il est présent dans chacun de ses regards, dans chacun de ses gestes, ce qui change totalement le regard que l’on pouvait porter sur lui. Bien loin de l’image qu’il renvoie j’ai pris énormément de plaisir à le voir agir dans l’intérêt de Perséphone quitte à s’oublier complètement.

« Cette femme était lumière, vie et amour, et elle était toute à moi. »

Les événements s’enchaînent à travers trois nouvelles épreuves concoctées par des dieux qui prennent un malin plaisir à pousser Perséphone dans ses retranchements. Bien plus à mon sens que durant le premier volet. Je trouve qu’avec La passion d’Hadès on entre dans le vif du sujet. J’ai eu le sentiment que l’on approfondissait tous les aspects de cette histoire et j’ai adoré tout simplement.

Je ne peux donc m’empêcher de continuer sur le troisième opus puisqu’il est évident que je ne peux pas rester sur cette fin et comme nous avons la chance de l’avoir à disposition depuis le 3 décembre, il n’y a pas de raison de se torturer l’esprit plus longtemps !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire