Un petit rien ~ Erin Watt

Un petit rien d’Erin Watt est un livre que j’ai beaucoup vu passer sur les réseaux sociaux. J’ai lu beaucoup d’avis parfois très positifs sur cette histoire, parfois beaucoup moins et comme j’aime me faire ma propre opinion, je me suis finalement lancée, à mon tour dans cette lecture.

Dès les premières lignes, j’ai compris que la situation dans laquelle se trouve Beth est on ne peut plus compliquée. En effet, depuis trois ans, elle s’évertue à suivre les règles, à tenir le cap et à garder la tête haute. Elle fait ce qu’elle est censée faire bien qu’elle étouffe dans cette vie qui lui échappe. Et pour cause, le monde entier semble savoir mieux qu’elle ce qu’elle pense et ce qu’elle ressent. Difficile pour elle de s’imposer dans ce quotidien auprès de ces personnes qui se veulent bienveillantes. Je n’emploie d’ailleurs pas cette tournure pour rien.

« Voilà ce que je cherchais ce soir. M’amuser, me sentir jeune et ne pas penser au fait que ma vie est une plaisanterie. »

Car si effectivement, il est tragique de traverser ce genre d’épreuve, je dois dire que je n’ai pas compris le comportement des personnes qui entourent Beth. Quand je pense à eux, le seul mot qui me vient immédiatement à l’esprit c’est : excessif. J’ai beau me dire qu’en tant que parent ou proche, on fait tout ce que l’on peut pour protéger ceux que l’on aime, je suis désolée, mais il n’est pas pensable d’en arriver là, il est inacceptable d’employer ce genre de terme et de porter de telles accusations sans se remettre en question. Clairement, il faut lire ce roman pour prendre conscience des limites qui sont dépassées. Je reste en tout cas très perplexe sur les agissements des uns et des autres.

« si ce sont là mes plus belles années, est-ce que je ne connaîtrai ensuite que des moments plus pourris ? »

Beth n’est toutefois pas la seule à faire les frais de tout cela. Et là, il me semble essentiel de parler de Chase, de son vécu et de la douleur que j’ai ressentie à le suivre jour après jour. Bien que cette lecture se fasse du point de vue de la jeune femme, j’ai pris la souffrance de Chase de plein fouet. J’ai eu vraiment mal au cœur pour lui. J’ai fulminé face à l’injustice de tout ce qu’il vit et je n’ose imaginer à quel point la culpabilité qu’il porte en lui le ronge. Il est le personnage qui m’a le plus marqué, celui qui a fait que j’ai envie d’avancer afin de savoir quel sort lui était réservé.

« Même si j’acceptais le passé, je crois que Chase ne le pourra jamais. »

Il n’y a que peu de moments dans ce roman qui permettent de sourire. Les faits exposés sont durs, les blessures vives. Je ressors de cet ouvrage prise entre deux feux avec d’un côté l’attachement que j’ai pour Chase et l’exaspération envers tous les autres protagonistes de cette histoire. J’aurais aimé plus d’affirmation de la part de Beth, plus de compréhension de la part de sa famille. J’aurais voulu que les révélations faites soient un peu moins prévisibles et bien que je salue les autrices d’avoir parlé de sujets tels que ceux-ci, je ne suis finalement pas convaincue par la manière dont elles les traitent.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire