Kalliopée #2 : Le tribut d’une épouse ~ Koko Nhan

Et voici le second tome de cette série que je redoutais. Après la lecture du premier, j’avais tout à la fois hâte de tout savoir sur cette suite et redoutais d’en connaître l’issue. Ce que je peux d’ores et déjà dire c’est que je me sens malmenée du point de vue émotionnel et que sans détester l’autrice pour ce qu’elle m’a infligé, j’avoue avoir plusieurs fois maudit son esprit et la direction choisie.

Pourtant je suis tout à fait consciente du fait qu’il fallait en passer par là. Qu’il était nécessaire que Kalliopée et Karel souffrent de la sorte, qu’ils se confrontent au pire du pire, mais sincèrement c’était dur de les voir enchaîner autant de drames ! Je me suis sentie tout aussi impuissante que la jeune femme, totalement prise au piège de cette histoire.

« Je voudrais pouvoir la protéger, je voudrais qu’elle ait le pouvoir de me sauver de moi-même, mais j’ai peur d’être une cause perdue, d’être allé beaucoup trop loin pour n’en subir aucune conséquence. »

Toutefois, il ne m’est jamais venu à l’idée de lâcher cette lecture, car chaque événement tragique, chaque instant de terreur me donnait envie de les voir rebondir. J’ai éprouvé énormément d’admiration pour la princesse. J’ai ressenti beaucoup d’empathie à son égard et bien que j’ai eu envie de secouer Karel à plusieurs reprises, j’ai également espéré qu’il ouvre les yeux et qu’il se laisse guider par les sentiments qu’il ressent.

« Comprend-elle que ma vie ne tient plus qu’à son fil ? Qu’elle est tout ce qui compte ? »

Et de ce point de vue là, je ne suis pas déçue. En effet, il y a une véritable évolution de son point de vue. Alors que ce tome se recentre sur la vengeance pure et dure, il n’en reste pas moins que l’amour fait des miracles et que les mentalités changent grandement au contact de Kalliopée. De ce fait, les sacrifices de la jeune femme ne touchent plus seulement le prince, mais bien tout son entourage à quelques personnes près qui ne semblent vivre que pour la voir souffrir.

« Malgré tous nos efforts, les éléments viennent sans cesse nous malmener. Mais je serais prête à endurer, encore et encore. Pour lui. »

Néanmoins, dans cet univers, vouloir n’est pas forcément pouvoir et bien que cela soit très dur, les obstacles ne cessent de se dresser contre eux. Les mensonges se révèlent et viennent fracasser ce semblant de bonheur trouvé. Qu’il est compliqué de me dire que tout cela a un sens (bien qu’une fois encore je le comprenne totalement et qu’il est « logique » de traverser toutes ces épreuves), que les moments d’insouciances laissent si rapidement place au chaos et que cette impression d’escalade de la violence ne se tarit jamais ! C’était éprouvant, mais complètement justifié.

Le tribut d’une épouse est un tome d’une importance capitale qui fait bien plus souffrir que sourire. Toutefois, tout ne s’arrête pas là et bien que rien ne soit encore réglé, j’ai envie de croire que le dernier opus sera celui de la liberté, de l’unité et de la paix. Verdict le 21 janvier.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire