Pacte avec le diable #1 : La malédiction de Lucifer ~ Eliza Raine

Après avoir succombé au charme de la trilogie des Épreuves d’Hadès, il était naturel pour moi de me plonger dans la nouvelle série d’Eliza Raine : Pacte avec le diable dont le premier tome La malédiction de Lucifer est sorti le 7 janvier.

Si j’étais très enthousiaste en commençant cette lecture, je dois dire que j’ai émis quelques doutes sur ce livre lors des premières pages. En effet, j’ai trouvé le début un peu tiré par les cheveux. J’ai eu la sensation que malgré le côté fantastique de cette histoire, l’enchaînement n’était pas très convaincant. Pourtant, poussé par mon engouement pour la saga précédente, je me suis accrochée et suis contente de l’avoir fait.

Car si effectivement, ce roman comporte quelques couacs il n’en reste pas moins que globalement il est très agréable à lire. J’ai beaucoup aimé la version de Lucifer que nous offre l’autrice qui n’est pas sans rappeler celle interprétée par Tom Ellis dans la série Netflix du même nom. Je ne sais pas si elle s’est appuyée sur cette adaptation télévisuelle, toutefois, j’ai eu l’impression qu’elle s’en était fortement inspirée pour créer le personnage de Nox. Choix qui n’est pas pour me déplaire puisqu’entre humour, puissance et sex appeal, le diable revêt une tout autre apparence à laquelle je me suis attachée.

« Il avait eu raison. Il n’y avait pas de retour en arrière. »

De plus, j’ai aimé l’enquête qui se met en place. Mêlant surnaturel et réel, prenant pied tant dans la réalité que dans l’illusion, j’ai été ravie de lever à mon tour le voile et d’avoir accès à toutes ces informations diverses et variées. J’ai trouvé que le contexte était intéressant et même si tout va un peu vite à mon goût, il n’en reste pas moins que c’était vraiment agréable de pouvoir suivre Beth et Nox dans cette aventure.

« J’avais besoin d’elle plus que j’avais besoin de putain d’oxygène, en cet instant. »

En ce qui concerne le couple, là aussi j’ai apprécié la notion de pacte qui correspond assez à l’image que l’on se fait du maître des enfers. On n’obtient rien sans rien comme on dit et il se fait un plaisir de tirer profit de chaque situation. Pour autant, leur arrangement les amène à combattre de nouveaux obstacles et cette fin que nous offre Eliza Raine, ne peut que me mettre l’eau à la bouche.

« Je ne savais pas quel était mon lien avec le diable, ou pourquoi nous en étions arrivés là, mais je savais, au fond, que j’étais exactement là où j’étais censée être. »

La malédiction de Lucifer est un premier opus qui n’est pas parfait. Quelques erreurs de traduction sont présentes ainsi que quelques fautes d’orthographe. Toutefois, l’alchimie entre les personnages est bonne, la tension qui monte très sympa, le final intrigant et ce sont des raisons suffisantes pour me donner envie de savoir où tout cela va les emmener. Le rendez-vous est donc pris pour la sortie de La chute des plumes le 4 février 2022.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire