Styx Riders #1 : La colère d’Hadès ~ Kalypso Caldin

Je ne lis plus vraiment de saga sur les bikers, car après en avoir lu une flopée, je me suis lassée du genre. Je trouve que l’on a bien trop à présent et que souvent on se confronte aux mêmes histoires. Toutefois, il y a des moments et surtout certaines séries qui captent mon attention. Les Styx Riders en font indéniablement partie. Pourtant, j’avais quelques appréhensions à commencer ce premier tome. J’avais quelques peurs et quelques doutes sur les émotions qu’il arriverait à me procurer. J’ai donc mis un temps infini à me lancer. C’est en le voyant sur la plateforme Youboox que le déclic s’est finalement fait.

Alors qu’en est-il de cette lecture pour la sceptique que je suis ? Et bien j’ai été agréablement surprise par cette histoire. Je connaissais déjà l’autrice et j’ai pris plaisir à retrouver sa plume dans ce contexte particulier des MC. Les bases sont bonnes, les codes du milieu respectés et même si je n’ai pas changé d’avis sur ce genre de romance, il n’en reste pas moins que j’ai passé un bon moment.

« Heden a sur moi un pouvoir qu’aucune autre femme n’a jamais eu. »

L’histoire entre Heden et Ash est rafraîchissante. Si le fond est sombre, la joie de vivre de la jeune femme et son implication théorique dans le monde des bikers en font la personne idéale pour tenter de calmer les démons du sergent d’armes. J’ai apprécié son côté pétillant, la manière dont elle envisage les choses et sa force de caractère. Lorsqu’ils sont ensemble ils ne se contentent pas de se tourner autour, ils évoluent, s’ouvrent à l’autre et bien que rien ne soit simple, ça m’a fait du bien de les voir avancer main dans la main afin de se donner une chance envers et contre tout.

« Quand les fantômes du passé ressurgissent, ils laissent une foutue empreinte indélébile dans le présent. »

J’ai beaucoup aimé le contraste entre Heden et Ash, la façon dont chacun compose avec ses fêlures et ses blessures, réagissant comme il le peut avec son vécu. Entre la rage de l’un et l’empathie de l’autre, entre la colère, la culpabilité et l’espoir, ils se battent pour cet amour qui leur tombe dessus, pour la puissance de leurs sentiments et cet avenir commun qui leur tend les bras.

« Je l’ai trouvé, ma perle rare. Mon âme sœur. Bonne chance à qui voudra l’emmener loin de moi. »

De plus, Heden n’étant pas n’importe qui, elle apporte bien malgré elle une difficulté supplémentaire à leur relation tout à fait intéressante. Certes, les Styx riders n’avaient pas besoin de cela puisqu’ils sont déjà dans sur une affaire qui fait froid dans le dos, mais je dois dire que c’était bien pensé de la part de l’autrice d’inclure cet « obstacle supplémentaire ».

La colère d’Hadès est un livre que j’ai lu pratiquement d’une traite. Lui qui faisait partie des ouvrages qui m’angoissaient, m’a rapidement apaisée et m’a permis de découvrir des personnages authentiques, francs ainsi qu’un MC avec de belles valeurs. C’est un roman qui plaira à tous les adeptes du genre où à tous ceux qui souhaitent tenter l’expérience.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire