Omerta #1 : Désarmés ~ Maurine Métairie

Quoi ? C’est déjà fini ? Je n’arrive pas à croire que ce livre se lise aussi rapidement. Prise par la relation entre Joy et Liam je n’ai absolument pas vu le temps défiler. Et pouvoir partager cette lecture avec Elo aux pays des livres a renforcé mon attachement pour ce roman.

Il faut dire qu’il possède tous les ingrédients qui me plaisent : des reparties piquantes, des personnages déterminés, une petite touche de mafia et une bonne dose de tension dans un duo pour le moins désaccordé. Attention, cela ne vient pas du fait qu’ils ne se plaisent pas bien au contraire, mais du fait que leurs mondes ne sont pas du tout compatibles. Entre la journaliste fouineuse et le PDG Parrain de la Cosa Nostra, les dés sont lancés et le destin pourrait bien s’en jouer.

« Le jeu commence maintenant. »

Car s’il est une chose contre laquelle on ne peut pas lutter, ce sont les sentiments. Il y a une attirance immédiate entre Joy et Liam, quelque chose de palpable et de sensuel qui ressort de leur rencontre. Toutefois, du fait de leur caractère respectif, ils ne peuvent que prolonger ces instants et se lancer dans un jeu passionné et passionnant pour mon plus grand bonheur et le vôtre bien évidemment.

Je pense que c’est, d’ailleurs, là le cœur de ce roman. Cette manière qu’ils ont de se répondre, de se provoquer les amène à plonger la tête la première dans une relation qu’ils n’avaient pas du tout envisagée. De plus, j’ai vraiment adoré chaque échange, chaque petit pic qu’ils se renvoient, mais surtout ce lien qui se renforce au fur et à mesure de l’histoire.

« Quoi qu’il arrive, elle m’élèvera si haut que le jour de la chute sera dévastateur. »

Pourtant, comme je vous le disais, ils ne devraient pas s’accorder du temps. Le seul à en être conscient est Liam de par sa position et son rôle. Néanmoins, il n’est pas prêt, n’est pas sur, ne semble pas pouvoir se séparer d’elle malgré le danger qui rôde et les risques qu’il encoure. J’étais très curieuse de savoir comment l’autrice allait mêler l’aspect mafia avec le reste de son récit un peu plus « léger » et elle a su me rassurer avec plusieurs passages plus sombres, dévoilant une facette de Liam qui casse son image de gendre idéal. Ça m’a énormément plu de pouvoir avoir accès aux différents aspects de sa personnalité.

Désarmés est un premier tome dont j’attendais beaucoup je l’avoue. Je suis conquise par cette lecture qui semble avancer tranquillement alors qu’il n’en est rien et qui met en place un schéma plus dur pour la suite des événements. Suite que je ne manquerai pas puisque j’ai d’ores et déjà précommandé le second tome à paraître le 20 septembre.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire